Zifnab, mini-espion !

Après Zifnab, mini-dur chef de projet (mes anciens collègues de FittingBox sauront de quoi je parle 😉 ), voici Zifnab, mini-espion semi-professionnel !

En effet, pour l’anniversaire de mon ami Laurent (Lorenzo), une mission de la plus haute importance m’avait été confiée : celle de l’occuper tout un samedi pour que sa petite amie Claudie puisse préparer en secret sa fête !

Première étape du Zifnab : trouver des idées de sorties susceptibles d’intéresser notre Laurent.

Règle n°29 du Zifnab : « Des idées, tu en trouveras ! »

Et entre nous, prévenu deux jours avant, et bien il faut vraiment en chercher ! Donc après un tour d’idées (auxquels mes collègues actuels ont participé), j’ai proposé successivement : un plan musée (nouvelle thématique), un plan sport, un plan photographie, un plan « shopping » (argh…), et bien d’autres encore.

Finalement, ce n’est que le jour J que le programme parvient à se fixer (ouf !). Ce sera donc : un brunch le midi, suivi d’un passage chez le coiffeur (oui, je sais me sacrifier pour les besoins de l’humanité 🙂 ), un passage à la Grande Bibliothèque, un passage au centre-ville pour magasiner, et un dernier passage sur les quais du Vieux-Port pour quelques clichés !

Et tout cela en vélo, car cela prend bien plus de temps que de prendre le métro ou le bus ! (et en plus, ça nous fait faire du sport !). Heureusement, Claudie m’a été d’une grande aide pour le « mettre à la porte » et me prêtant sa carte de vélo (équivalent aux Vélib de Paris).

La journée elle-même :

Règle n°14 du Zifnab : « Ne jamais mentir, sauf en cas de force majeur ! »

Suite à un excellent petit brunch, direction chez un coiffeur. N’étant point difficile (ce ne sont que des cheveux…), nous portons notre choix sur un petit barbier « historique ». Historique car les 3 coiffeurs devaient bien avoir dans les 60 ans. Mais quelle énergie ! Une très bonne ambiance et un cadre très années 50 !

Pour la coiffure elle-même, il faut l’avouer, nous avions le sentiment de sortir avec une coupe des années 1920 ! Mais mine de rien, c’est assez amusant ! (non, pas de photos du Zifnab !) 😉

Nous continuons ensuite par un long passage à la bibliothèque. Je prends évidemment tout mon temps pour feuilleter des livres ou lire une dizaine des bandes-dessinées. Quand on donne une mission au Zifnab, il y met tout son coeur ! 🙂

Malgré tout, il faut bien s’en aller pour éviter que le Laurent ne se pose trop de questions. Nous nous rendons donc dans un grand magasin (équivalent à une FNAC) pour chercher un joli casque audio. On notera que ce casque n’est pas pour moi mais en fait son cadeau d’anniversaire. Et bien sûr… je ne pouvais pas le lui dire !

S’en est donc suivi d’innombrables questions détournées pour avoir ses avis sur les modèles que je lui proposais. Comme je me répugne à « mentir » (sauf par omission ou pour la « bonne cause »…), il m’a fallu jouer des pieds et des mains pour parvenir à mes fins. Je pense que je peux prétendre à un diplôme en manipulation ! Et enfin, comme le budget du Zifnab n’est malheureusement point illimité, ce ne sera pas un superbe casque Bose à 349 $ ! (Ceci dit, le casque choisi est extra !)

Suite à cet achat, et toujours en faisant croire que ce casque est pour moi (il faut bien inventer d’inimaginables raisons même si elles sont toutes vraies, mais sans révéler la finalité !), je parviens à motiver notre Laurent à partir nous promener sur le Vieux-Port. Là-bas, malgré mon peu d’inspiration, j’en profite pour prendre quelques petits clichés (toujours dans l’optique de l’occuper !).

Hangar désaffecté

Jardin d’eau aux couleurs de l’automne

Une photo au soir

Petite anecdote !

Au passage, durant toute la journée, j’ai été appelé (harcelé) au téléphone par de nombreux autres amis invités à la fête surprise et souhaitant avoir plus de précision. Je ne pouvais pas parler « franchement » et il m’a donc fallu parfois communiquer par euh… « information aléatoire au 4ème degré, en passant par la porte de droite au fond du couloir » si vous voyez ce que je veux dire…

Exemple-type :

  • une amie : « Allo Arthur ! Comment ça se passe pour ce soir ? »
  • moi : « Allo euh… rydice [nom fictif qui me fallait bien sortir sur le qui-vive !] Hum… Alors oui. Mais en fait non. C’est bien ça. On va rentrer dès que possible mais pas trop tôt non plus. »
  • mon amie : « Hein…? »
  • moi : « C’est ça, tout à fait. J’y penserais cette semaine. Mais vois avec la Miss [pour Claudie] pour l’évènement. »
  • mon amie : « Ah euh… Ok ! »
  • moi : « Super ! Au revoir ! »

Bref… Un dialogue de sourd… Je vous rassure, je ne l’ai pas fait avec tout le monde, ça aurait été incompréhensible ! Et en général, j’arrivais à m’isoler pour pouvoir parler librement !

Le soir même :

Règle n°42 du Zifnab : « La réponse est 42 »

Malgré tous mes efforts, le froid et la fatigue nous terrassent petit à petit. Il est donc temps de rentrer à 19h. Comme la soirée surprise ne commençait qu’à 20h30, la surprise a été un peu éventée (mais pas totalement car si notre Laurent se doutait qu’il se passait quelque chose en rentrant chez lui, il n’en avait absolument aucune confirmation !).

Cela ne nous a pas empêché de tous passer une très excellente soirée avec un merveilleux gâteau aux carottes préparées par Claudie, et des déguisements par Nathalie et P-A ! Qui plus est, notre Laurent a été très gâté avec un bonsaï, un livre de recette, un journal, mes écouteurs (!), et un iPod Touch 4G.

Un Laurent surpris !

Nous ! (une partie)

Nous (une autre partie) !

Son beau bonsaï !

Parties de Loup-Garou !!!

La meilleure des photos-souvenirs ! 😉

On remerciera au passage Claudie pour l’excellente organisation de cette soirée surprise et tous les invités, très enthousiastes ! Et je dédicace aussi à Claudie nos belles parties de Loup-Garou, un jeu que j’affectionne particulièrement et que je n’avais point rejoué depuis hum… oulah… 4 ans ?!